5a. Wenskaart Offerfeest
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Ohm teken
Concert 2011.2
Concert 2013 algemene repetitie Servische kerk.jpg
concert2010.la main tendue3.jpg
Davidsfonds.2.jpg
detail14
detail15
Detail16
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011 (2).jpg
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011.jpg
foto 25 maart 2010.jpg
Front5
front6.jpg
front7
front8
Jeugddag 11.11.2011.dialooggroep.1.jpg
Koran in moskee Genk.jpg
Lunch in Abrahamhuis.jpg
Marokkaans koor in protestantse kerk Interreligieus concert 2010.jpg
P6060013

Jour de la Réforme (31 oct.)


Le 31 octobre est la commémoration par les protestants (luthériens) de l’affichage des 95 thèses de Luther. Il ne s’agit pas tellement d’une grande fête et ce jour là n’est pas du tout reconnu par les églises calvinistes, qui, elles, ont été créées plus tard.

Les caisses pontificales étant vides le Pape Jules II fit appel à des dons sollicités dans toute la chrétienté pour financer les travaux de la nouvelle basilique de St Pierre de Rome. Pour encourager ces dons il laissa se développer la vente des indulgences, qui accordait l'absolution des péchés avant qu'il ne soient commis. Martin Luther arrive à Rome où il constate les étranges méthodes de certains prédicateurs incompétents qui vendent leur place au ciel aux riches pèlerins de passage. A peine de retour, il déménage à Wittenberg et devient professeur de cette université. Le 31 octobre 1517 Luther, moine inquiet, affiche sur la porte du château de Wittenberg ses 95 thèses dans lesquelles il condamne la vente des indulgences, parmi d’autres scandales de l'Église de son temps.

Sans s'en douter, Martin Luther jette ainsi les bases d'un nouveau courant chrétien : le protestantisme. Martin Luther s'est très tôt interrogé sur les moyens d'accéder à la vie éternelle. En étudiant l'épître aux Romains de saint Paul, il est frappé par l'expression : «Le juste vivra par la foi».

Par cette révélation, le théologien arrive à la conviction que l'homme ne peut être sauvé que par sa foi et non par ses œuvres. Ses réflexions l'ont conduit à dénoncer la hiérarchie catholique de son temps, dédaigneuse du message de l'Évangile. Le premier des scandales que dénonce Luther dans ses 95 thèses est l'abus qui est fait des indulgences. Il s'agit des aumônes que le clergé récolte contre la promesse d'un allègement des peines qui attendent les pécheurs au Purgatoire, antichambre du Paradis.




Prière de Luther (1483-1546)

(tirée de ‘Prier – 2000 ans de prières’)

Dieu, permets que je demeure ferme dans la foi
Et que je ne cède pas au doute.
Non pas parce que ma prière est bonne,
Mais parce que toi, tu es la vérité.

O Père, encourage et fortifie par ta sainte Parole
L’homme faible que je suis ;
J’ai souvent de la peine à accepter ta volonté pour moi.
Donne-moi la force, Père, d’être obéissant
Pour ne pas succomber à la tristesse.

Dieu tout-puissant, rappelle- nous toujours
Que personne ne peut nous faire du mal,
Sans se nuire mille fois plus à tes yeux.
Fais que nous soyons ainsi portés
A pardonner plutôt qu’à frapper,
A prendre en pitié plutôt qu’en haine.

Enseigne-nous, ô Père, à ne pas nous confiner en nous-même
Ou en nos belles entreprises,
Mais à tout attendre de ton infatigable bonté.
Que la tristesse de vivre, souvent en désaccord avec ta volonté,
Ne nous submerge pas, mais plutôt que ta miséricorde
S’étende à toute notre vie et la fertilise.

Dieu tout-puissant, accorde-nous de rejeter toute haine
Et tout esprit de discorde pour vivre ensemble
Comme de vrais enfants de Dieu,
Disant en parfaite amitié non pas « mon Père » mais « notre Père ».
 



Terug naar overzicht