5a. Wenskaart Offerfeest
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Ohm teken
Concert 2011.2
Concert 2013 algemene repetitie Servische kerk.jpg
concert2010.la main tendue3.jpg
Davidsfonds.2.jpg
detail14
detail15
Detail16
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011 (2).jpg
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011.jpg
foto 25 maart 2010.jpg
Front5
front6.jpg
front7
front8
Jeugddag 11.11.2011.dialooggroep.1.jpg
Koran in moskee Genk.jpg
Lunch in Abrahamhuis.jpg
Marokkaans koor in protestantse kerk Interreligieus concert 2010.jpg
P6060013

Naissance de Mahomet (18 oct.)


Mawlid an-Nabi est une fête qui commémore la naissance du prophète de l'islam Mahomet. Son anniversaire n’a jamais été célébré au début de l’ère islamique, ni par ses compagnons, ni par les musulmans sunnites des premiers siècles. Aucune trace explicite de cette fête n'existe dans le Coran et la Sunnah. D'après les historiens, elle fut instaurée bien plus tard, vers 1207. Cependant, des traces de cette célébration existent dans la tradition chiite deux siècles plus tôt. La dynastie des Fatimides en Egypte avait en effet pour habitude de célébrer quatre anniversaires : celui de Mahomet, d'Ali, de Fatima et aussi celui du calife au pouvoir. Les festivités se limitaient alors à des processions dans la cour du souverain, pendant la journée, ainsi qu'à trois sermons prononcés devant les fidèles et en présence du calife. La célébration de l'anniversaire du Prophète fut ensuite suspendue car non conforme aux enseignements islamiques. Cependant, les théologiens légitimant cette fête sont nombreux et appartiennent aux quatre écoles de jurisprudence islamique. D'un autre côté, la célébration de l'anniversaire de Mahomet est considérée par d'autres théologiens (aujourd'hui souvent affiliés au salafisme) comme une innovation étrangère à l'Islam.

Et aujourd'hui ?

En Arabie saoudite, le ministère des affaires religieuses considère cette fête comme étrangère à l'Islam, bien que sa célébration ne soit pas interdite par les autorités. Dans la plupart des États musulmans, le jour du Mawlid est cependant férié, comme le Maroc et la Tunésie. Au Sénégal et au Mali même des pèlerinages sont organisés. En Égypte, presque chaque village et chaque quartier dans les grandes villes a son saint et leurs fêtes sont célébrées une fois par an. Le Mawlid n'est pas considéré par de nombreux musulmans comme faisant partie de la religion, mais plutôt une tradition populaire de la vie musulmane.


 



Terug naar overzicht