5a. Wenskaart Offerfeest
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Hindoe groep rond altaar
2005 Ohm teken
Concert 2011.2
Concert 2013 algemene repetitie Servische kerk.jpg
concert2010.la main tendue3.jpg
Davidsfonds.2.jpg
detail14
detail15
Detail16
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011 (2).jpg
Dialoogdag Lucerna 29 maart 2011.jpg
foto 25 maart 2010.jpg
Front5
front6.jpg
front7
front8
Jeugddag 11.11.2011.dialooggroep.1.jpg
Koran in moskee Genk.jpg
Lunch in Abrahamhuis.jpg
Marokkaans koor in protestantse kerk Interreligieus concert 2010.jpg
P6060013

Souccot (21 sept.)


Lors de leur traversée du désert, après la sortie d'Egypte, les Hébreux étaient protégés en permanence par Dieu sous la forme de colonnes de feu la nuit et de nuées le jour. Ils devaient s'en remettre entièrement à Lui de façon sincère et confiante. Dès lors, Il a institué la fête de Souccot, Fête des Cabanes, qui est la proclamation de l'abandon de soi à Dieu par la reconnaissance que la vie terrestre n'est qu'un épisode qui passe. La Torah prescrit d'habiter et de prendre les repas dans une cabane construite de feuillages et de bois (soucca). Celle-là se trouve d’habitude dans le jardin, sur le balcon ou dans tout autre lieu à ciel ouvert. Le deuxième point clé de la fête est le Loulav ou ‘rituel des quatre espèces’: le saule, la myrte, la palme de dattier et le cédrat. Les juifs prennent en main ces quatre végétaux en les agitant dans les quatre directions et vers le haut et le bas, en symbole de l'omniprésence de Dieu. Quant aux lectures bibliques, à la synagogue on récite le matin le grand Hallel: psaumes 113-118. On fait également la lecture de l’Ecclésiaste, qui invite à réfléchir sur la vanité de la vie. La fête dure huit jours.


Description biblique de la fête: Lévitique 23, 33-44.
 



Terug naar overzicht